Le Québec Mega Trail fait revivre le défunt Raid des Caps

trail des caps 2
Des participants du Raid des Caps il y a plus de douze ans – Photo : courtoisie

Distances+_QuebecMegaTrail_DossierSpecial_SB_728x90

Alors que la course en sentier n’était encore qu’un sport très marginal et embryonnaire au Québec, le Raid des Caps offrait déjà un parcours de course sur le sentier des Caps, à Beaupré, il y a plus de quinze ans.

En avance sur son temps, l’événement s’est finalement éteint en 2006, après six éditions. Pour l’organisation du sentier des Caps, la tenue du Québec Mega Trail, cette fin de semaine, est l’occasion de se replonger dans les souvenirs du passé.

« Ce n’était pas gros, gros », explique Linda Paradis, la responsable de l’accueil à Saint-Tite-des-Caps. « Il y a eu autour de 100 coureurs lors de la dernière édition. Mais c’était tout de même un beau succès. Tout le monde était très content. »

Le Raid des Caps faisait alors environ 38 km, débutant au village de Petite-Rivière-Saint-François pour se terminer au lac Saint-Tite à Saint-Tite-des-Caps. Il s’agissait de la version Enduro, voire extrême, de l’événement, qui offrait aussi des parcours découvertes et familiaux de 5 km et de 7,5 km.

coroplast2
L’affiche du Raid des Caps en 2006 – Photo: Courtoisie

Une logistique lourde à gérer

Si l’événement a finalement pris fin, c’est que la logistique était trop grande pour les retombées espérées. « Ça impliquait beaucoup de bénévoles, beaucoup d’ouvrage. C’était une grosse responsabilité, du stress, parce qu’on se sentait responsable du coureur », confie l’actuel président du sentier des Caps, Normand Duclos.

Normand n’était pas présent lors des éditions du Raid des Caps, mais il a eu l’occasion d’en entendre parler souvent de la part de gens de son équipe qui étaient en poste à l’époque. C’était les employés du sentier des Caps qui organisaient alors l’événement.

« Ce n’est pas une course évidente à organiser. Ce n’est pas les plaines d’Abraham. Le terrain est accidenté, les points de contrôle sont accessibles seulement en VTT. Ça prend une bonne organisation et beaucoup de ressources pour assurer la santé et la sécurité », estime-t-il.

traiil des caps
Le départ du Raid des Caps 2006 – Photo : courtoisie

Une visibilité pour le sentier des Caps

Les 235 coureurs qui s’élanceront sur les parcours de 100 km et de 70 km du Québec Mega Trail emprunteront à peu près le même circuit que le défunt Raid des Caps avant de poursuivre dans le sentier Mestashibo et ceux du mont Sainte-Anne.

Pour Normand Duclos, le Québec Mega Trail représente une belle occasion de faire rayonner le sentier des Caps auprès d’une clientèle encore peu développée par l’organisme.

Ce sont 17 000 visiteurs qui ont fréquenté un des neuf refuges ou une partie des quelque 100 kilomètres que totalisent les sentiers de randonnée, de raquettes et de ski de fond de ce site exceptionnel en périphérie de Québec. Un achalandage en plein essor, notamment pour les amateurs de course en sentier.

« Et nous n’avons pas fini de nous développer », confie le président. « Un nouveau circuit de 40 km devrait voir le jour d’ici 2020, [il] longera le fleuve du cap Tourmente jusqu’au Massif, reprenant un très vieux chemin que Mgr François de Laval empruntait, de Saint-Joachim, pour aller pêcher au lac Saint-Tite dans les années 1600. »

Si Normand et ses employés n’ont pas travaillé à l’organisation du Québec Mega Trail, ils ne manqueront pas d’assister à son déroulement.« Les coureurs pourront me croiser au début du sentier, où je les attendrai au refuge Le Ligori pour leur souhaiter la bienvenue. »

Soulignons que les spectateurs peuvent aussi se rendre à plusieurs points de ravitaillement pour encourager les athlètes et ainsi découvrir, peut-être pour la première fois, le magnifique sentier des Caps.

À lire aussi :