De plus en plus de coureurs au Défi des Couleurs, qui offre des nouveautés

défi couleurs 1
Des coureurs en action lors de l’édition 2017 – Photo : Défi des Couleurs Simard

C’est un record de participation et de belles nouveautés qui sont attendus pour la sixième édition du Défi des couleurs Simard cette fin de semaine au mont Sainte-Anne.

Un nouveau trail nocturne de 5 km ouvrira l’événement ce vendredi soir, alors que ce samedi 6 octobre auront lieu l’ensemble des autres épreuves de 1 km, 6,5 km, 10 km, 11 km, 23 km et 42 km, pour un total de plus de 1600 participants qui viendront des quatre coins du Québec et au-delà pour l’occasion.

« On ressent vraiment l’intérêt grandissant pour la course en sentier d’année en année », explique Sébastien Lachance, cofondateur de l’événement. « Il y a une migration vers de nouveaux défis. Les parcours plus longs sont en constante augmentation et, chaque année, on doit augmenter la capacité du 23 km ».

Un variété de parcours techniques et roulants

Le parcours de 42 km est d’ailleurs une nouveauté, formée de l’ancien parcours de 38 km auquel ont été ajoutés quelques kilomètres dans les nouvelles pistes que le mont Saint-Anne a ouvertes dans le secteur de la Longue Rive, sur le bord d’une rivière.

Il permettra aux finissants d’obtenir deux points ITRA. « Avec ce nouveau parcours, on voulait répondre au besoin de certains coureurs qui souhaitaient réaliser un vrai marathon », indique Sébastien.

L’événement, qui à ses débuts offrait des parcours davantage de type cross country, c’est-à-dire sur des sentiers de poussière de pierre dure, descendants et roulants, présente maintenant une belle variété de courses dans des sentiers majoritairement techniques.

« Nous avons conservé les parcours roulants de 10 km et 6,5 km sur le sentier Jean-Larose parce qu’ils sont une belle porte d’entrée pour ceux qui souhaitent prendre goût à la course en nature et qui trouvent la marche haute entre la course sur route et la course de trail », précise l’organisateur. « Nos parcours de 11 km, 23 km et 42 km offrent par contre une véritable expérience de trail avec du dénivelé, des racines et des roches en single track sur plus de 75 % des sentiers ».

Le sentier Jean Larose - Photo: Défi des Couleurs Simard
Le sentier Jean-Larose – Photo : Défi des Couleurs Simard

Un événement rassembleur

L’événement est en outre organisé dans une ambiance très familiale et festive. « Le Défi des Couleurs n’est pas un événement qui attire l’élite de la trail et ce n’est pas dans nos orientations », souligne Sébastien. « Il s’agit d’un événement populaire, accessible et rassembleur et c’est aussi ce qui nous distinguent d’autres événements qui sont plus compétitifs ».

À 19 h 15, ce soir, s’élanceront ainsi plus de 150 personnes sur un parcours nocturne de 5 km non chronométré, pour le pur plaisir de vivre une expérience et de se dégourdir les jambes. L’épreuve sera suivi d’un souper chaud à la cafétéria du mont Sainte-Anne, avec musique, ambiance détendue et spectacle feu et lumière, notamment avec la participation d’un cracheur de feu.

Si plusieurs épreuves affichent complet, des places sont encore disponibles sur le 10 km et les gens sont invités à s’informer sur place si des dossards se sont libérées à la dernière minute.

À lire aussi :