Tuques Rafal : une entreprise de Trois-Rivières à échelle humaine

Tuques Rafal
Nancy Lemyre portant un modèle de ses Tuques Rafal – Photo : Éric Massicotte

Distances+_DossierProduitsQuebecoisPourLesSportifs_SB_728x90

Distances+ vous propose une série d’articles sur des produits québécois pour les sportifs. De l’alimentation aux vêtements en passant par les accessoires d’entraînement, nous vous présentons quelques fleurons du Québec qui pourront vous accompagner lors de la pratique de vos activités préférées et, bien entendu, lors de vos sorties de course en sentier.

Il a suffi à Nancy Lemyre de ne pas trouver ce dont elle avait besoin pour lui mettre « la tuque à l’oreille ». En 2012, alors qu’elle parcourait tous les magasins du Québec, ou presque, à la recherche de LA tuque idéale, aucun produit ne correspondait à ce dont elle avait envie, mais surtout, à ce dont elle avait besoin.

Plutôt que de se contenter d’un produit qui ne la satisfaisait pas, la jeune femme, qui a fait une technique en commercialisation de la mode, a décidé de produire sa propre tuque. Sans le voir venir, celle qui se décrit comme « une fonceuse dotée d’un certain sens des affaires » venait de mettre au monde les Tuques Rafal.

Bien plus que des tuques

Depuis la confection de sa première tuque en élasthanne (spandex), doublée de polar au niveau des oreilles et munie d’un pompon de fourrure recyclée, Nancy a parcouru un bon bout de chemin avec son entreprise de Trois-Rivières. « En 2013, Jacques Aubin m’a invitée à tenir un stand à l’occasion du triathlon 5i50 à Mont-Tremblant. Je ne faisais alors que des tuques. En deux semaines, j’ai dû ajouter des manchettes et plusieurs autres produits à mon catalogue », explique-t-elle.

Désormais, au côté de la traditionnelle tuque, on trouve ainsi des bandeaux doublés, un modèle de tuque avec un trou pour les queues de cheval, des guêtres, des pantalons de yoga et même des housses pour protéger les vélos sur les toits des voitures.

En fait, Nancy ne manque ni d’idées ni d’audace. Elle reste surtout à l’écoute de ses clients. Alors si une personne est à la recherche d’un produit particulier qu’elle n’arrive pas à trouver, elle peut venir lui souffler son envie à l’oreille de Nancy, qui va essayer d’exaucer son rêve.

« L’avantage que j’ai, par rapport aux autres entreprises sur ce marché, c’est que je suis entourée de gens qui peuvent et veulent m’aider », confie-t-elle. « Je fais travailler trois couturières et une tailleuse et le fait d’être une petite entreprise nous permet de répondre à des petites commandes et aussi à des demandes spécifiques. »

Un projet en marge de la vie professionnelle

Le potentiel est immense. Cependant, Nancy préfère ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Elle continue d’occuper un emploi à temps plein dans la publicité, qui lui assure une sécurité financière dont elle ne pourrait pas se passer, en plus de lui permettre d’être en contact avec une foule de gens.

« Je suis une fille sociale. J’ai besoin de voir du monde », lance-t-elle. « Quand j’étais petite, je faisais du patin à glace avec ma soeur et on devait vendre des chocolats pour financer des sorties. Ce n’était pas une corvée, mais un moment de bonheur. Je suis faite pour ça, parler aux gens. Si je m’occupais uniquement de Tuques Rafal, dont les produits se vendent essentiellement sur Internet, je ne serais pas heureuse. »

La qualité par-dessus tout

Cinq ans après avoir fait naître son projet, Nancy évoque avec passion sa jolie entreprise et la fierté de donner du travail à des gens de son coin de pays. « La compétition est forte sur les produits accessoires et il y a aujourd’hui des marques qui proposent des produits semblables sur le marché, qui sont moins chers, mais qui ne font pas travailler des gens d’ici et n’assurent peut-être pas toujours des salaires décents. »

Très redevable de la chance qu’elle a eue de pouvoir se lancer en affaires, Nancy estime que c’est sa façon de rendre à d’autres ce qu’elle a eu la chance de recevoir. « J’examine avec soin chaque produit qui porte mon logo. Si je ne suis pas satisfaite à 100 %, alors il est refait. C’est surtout ça les produits Tuques Rafal : l’assurance que je peux tout gérer et que je peux offrir un service à la clientèle de qualité. »

Distances+ n’entretient aucun lien d’affaires avec Tuques Rafal, n’a rien demandé ni rien reçu en échange de cet article, qui a été réalisé en toute indépendance.