Trails in Motion : un festival de films pour rassembler les coureurs

Une image extraite du film Changing Course illustrant une coureuse dans le désert.
Le film Changing Course met en vedette la coureuse Clare Gallagher – Photo : courtoisie

La tournée du festival Trails in Motion est entamée et, pour une quatrième année de suite au Québec, l’événement offre l’occasion aux amoureux de la course en sentier de découvrir la passion de certains athlètes à travers le monde entier.

Depuis le 29 septembre au Québec, le festival propose une sélection de huit films – courts et moyens métrages – de course de trail, pour deux heures de plaisir. Il s’arrête dans 20 villes, dont Montréal, Québec, Sherbrooke, Percé, Sainte-Thérèse, Rouyn-Noranda ou encore Rimouski. Il se terminera le 17 novembre à Carleton-sur-Mer.

Histoires touchantes, exploits extraordinaires et images à couper le souffle sont au programme. 

« Ces films peuvent toucher tout le monde, même ceux qui ne pratiquent pas la course en sentier. Ils véhiculent des valeurs qui sont universelles, telles que la résilience, l’empathie, la persévérance », explique la coordinatrice de la tournée québécoise, Marline Côté.

Le film Best Foot Forward présente l'athlète paralympique Michael - Photo : courtoisie
Le film Best Foot Forward présente l’athlète paralympique Michael Milton – Photo : courtoisie

Parmi cette sélection de courts et moyens métrages, les spectateurs peuvent découvrir l’histoire de Michael Milton qui, après avoir perdu une jambe à l’âge de neuf ans, a réussi à devenir l’athlète paralympique australien le plus accompli aux Jeux olympiques d’hiver, en ski. 

Avec une vitesse éclair de 213,65 km/h, Michael est devenu le skieur atteint d’un handicap le plus rapide au monde. 

En mai 2017, il a entrepris un nouveau projet : réussir un ultramarathon, le 50 km de l’Ultra-Trail Australia, effectué dans les montagnes Bleues d’Australie. 

Il y a aussi l’histoire de ce grand sportif qui, après un terrible accident, raconte comment il a fait le deuil de sa carrière.

Petite fierté québécoise, le film Qamaniq, de Caroline Côté, est aussi diffusé. Il évoque le parcours de trois femmes qui ont décidé de parcourir 100 km dans le parc national Kuururjuaq, à la découverte de la culture et de la mentalité du peuple inuit.

Le film Qamanic fait le tour du monde avec la tournée Trails in Motion - Photo : courtoisie
Le film Qamaniq fait le tour du monde avec la tournée Trails in Motion – Photo : courtoisie

« Le but, ce n’est pas de faire la promotion d’un individu en particulier, ou d’une marque, mais de rassembler les coureurs en dehors des compétitions et de faire connaître cette discipline sous des angles différents », précise Marline Côté, qui ajoute que le festival devient de plus en plus populaire au Québec.

La plus grosse affluence a eu lieu à Québec : 300 personnes étaient au rendez-vous au total sur les deux soirées de projection. La séance de Montréal, tenue ce samedi, a affiché complet avec 160 spectateurs.

Le festival Trails in Motion a été créé en Afrique du Sud. Les programmateurs montent la sélection, et des organisations régionales la distribuent sur leur territoire. Les Événements Harricana sont derrière la tournée québécoise.

À lire aussi :