Vincent Hoa Mai : l’athlète sur piste à surveiller au Trail de La Clinique du coureur

Crédit Jérôme Bergeron - Vincent
Vincent Hoa Mai en action / Photo : Jérôme Bergeron

Ce samedi 10 juin, Vincent Hoa Mai, champion provincial senior 5000 m sur piste en 2014, avec un temps de 14 min 30 s, s’alignera au départ du 10 km du Trail de La Clinique du coureur. Une première incursion en sentier pour lui et une formidable façon de célébrer la fin de sa session universitaire.

« Je n’ai jamais l’occasion de courir en sentier et je n’ai fait ce parcours qu’une seule fois quinze jours avant le grand départ, alors je n’ai pas vraiment d’attente », confie-t-il. Vincent reconnaît que courir en sentier est très différent de ce dont il a l’habitude. « Sur route, le regard porte loin devant pour garder le corps le plus droit possible, dit-t-il. En sentier, il faut balayer sans cesse devant soi, sans pour autant ne regarder que les pieds, ce qui serait ennuyant ».

Avec son esprit compétitif, Vincent sait qu’il donnera son meilleur samedi. « J’ai deux objectifs pour cette course : avoir un maximum de plaisir et ne pas me blesser ». Il ne doute pas un instant que ce rendez-vous sera agréable. « L’organisation a l’air vraiment très sympathique et je connais plusieurs des coureurs élite qui seront présents, dont Alexandre Ricard avec lequel je me suis entraîné tout l’automne et qui avait gagné la course l’an dernier », dit-il.

Un jeune papa avec une vie bien remplie

Si Vincent côtoie régulièrement des athlètes lors de ses séances d’entraînement, plus les années passent, plus il s’entraîne… seul. Pour la petite histoire, depuis la naissance de sa fille (elle a aujourd’hui 15 mois), il fait une partie de son entraînement avec la poussette de course. « J’ai également installé un tapis roulant dans la maison pour courir lorsqu’elle est couchée le soir, raconte-t-il. Le tout pour maximiser mon temps en famille ».

Photo: Jérôme Bergeron
Photo : Jérôme Bergeron

Avant de devenir un coureur de haut niveau, Vincent a pratiqué pendant douze ans le basket-ball en compétition, mais de mauvaises blessures l’ont contraint à abandonner le ballon et son équipe. Plusieurs chirurgies l’ont aussi forcé à prendre un temps au repos. À peine a-il reçu le feu vert de ses médecins, que Vincent a décidé de chausser des espadrilles pour courir. Il espérait ainsi se remettre en forme tranquillement.

« C’est le coup de foudre ! J’ai tout de suite adoré, lance-t-il. Et cela fait maintenant cinq ans que je cours ». Profitant d’un retour sur les bancs de la faculté de médecine de l’Université Laval en 2015, après avoir obtenu un baccalauréat en nutrition et un MBA en gestion d’entreprises, il a commencé à s’entraîner au sein du club de cross-country du Rouge et Or. Il se retrouve sur la première équipe d’étoiles universitaires au Championnat provincial de cross-country en 2015 (4e position universitaire) et 2016 (6e position universitaire).

Au sommet de la forme cette année

Ses performances sont très bonnes, mais il se rend rapidement compte qu’allier études, vie de famille et entraînement à heures fixes, plusieurs fois par semaine, n’est pas une sinécure. Il décide alors de s’entraîner seul, et c’est la révélation. « Je faisais déjà de bons chronos, mais en écoutant davantage mon corps, en diminuant les entraînements quand j’en sentais le besoin et en m’entraînant à des horaires qui me conviennent, j’ai amélioré mes résultats », explique-t-il.

Pour preuve, ce printemps, malgré une fracture du pied qui a immobilisé Vincent trois mois, il a gagné le 5 km de la course de Victoriaville (une 3e victoire en 3 ans) et le 10 km de Baie-Saint-Paul en 31 min 17 s, ce qui représente son meilleur temps sur route et une 2e victoire en deux ans.

S’il compte continuer à prioriser la course sur route et sur piste, Vincent entrevoit tout de même la course en sentier comme un futur terrain de jeu. Et il jubile déjà à l’idée de tous les beaux défis qui l’attendent dans un futur plus ou moins proche.

En complément :

Le rendez-vous des élites a lieu ce samedi au Trail de La Clinique du coureur