Sarah Bergeron-Larouche, l’athlète féminine Distances+ 2017

Sarah Bergeron-Larouche – Photo : Vincent Champagne

Distances+_AthleteFeminine2017_1200x630

Chaque fois que Sarah Bergeron-Larouche prend le départ d’une course, elle la gagne. S’il lui arrive, occasionnellement, de terminer deuxième, ce n’est que pour mettre en valeur ses autres résultats. Pour avoir tout remporté et explosé plusieurs records de parcours cette année, l’équipe éditoriale de Distances+, le magazine québécois de la course en sentier, lui décerne le titre d’athlète féminine de l’année 2017.

L’étudiante en chiropratique de Trois-Rivières, 30 ans, qui termine ses études en avril prochain, a légèrement ralenti sa cadence de compétition pour se concentrer sur l’école, avouait-elle en début de saison. Que ce serait-il passé si elle s’était donnée à fond?

  • Elle a remporté le Trail de la nuit polaire en début d’année.
  • En mars, elle a remporté le championnat nord-américain de raquette.
  • Quelques semaines plus tard, elle a terminé deuxième au Behind the Rock à Moab, en Utah.
  • En juin, elle a remporté le Trail de la Clinique du coureur.
  • Une semaine plus tard, elle remporte le Défi des escaliers, à Québec.
  • En août, elle a battu son propre record de vitesse sur le Trans Vallée X, qu’elle a gagné.
  • En septembre, elle a aussi gagné la Chute du diable et établi un nouveau record de vitesse.
  • En octobre, elle a remporté le Marathon du Mont-Royal Brébeuf en explosant une fois de plus le record de vitesse.
  • Enfin, en novembre, elle a remporté le 50 km du North Face Endurance Challenge Californie.

Cette saison de succès est marquée du sceau Sarah Bergeron-Larouche. Distances+ la félicite pour ses accomplissements.

Les athlètes de l’année masculin et féminin Distances+ sont sélectionnés par le comité éditorial du magazine après analyse de la saison. Nous visons à souligner les accomplissements sportifs extraordinaires de ceux qui portent notre discipline au bout de leur passion.

À lire aussi : 

Mathieu Blanchard, l’athlète masculin Distances+ 2017

Sarah Bergeron-Larouche : une saison plus proche de la maison