Élisabeth Cauchon : la saison du Trail de Bourbon sur l’île de La Réunion

Elisabeth Cauchon lors du 70 km du Québec Méga Trail 2018 - Photo : Team Cauchon
Elisabeth Cauchon lors du 70 km du Québec Méga Trail 2018 – Photo : Team Cauchon

Distances+_LaSaison2019de_SB_728x90

Elisabeth Cauchon veut continuer de performer sur les sentiers cette année. On pourra la suivre comme d’habitude sur les événements majeurs au Québec, mais c’est à La Réunion, dans l’océan Indien, qu’elle compte donner son maximum l’automne prochain.

Forte d’une année 2018 riche en podiums (victoire au Défi bleu de la TransMartinique, 2e du Trans Vallée X et du 125 km de l’Ultra-Trail Harricana du Canada, et 3e du 70 km du Québec Méga Trail), l’athlète de 27 ans se dit confiante dans la perspective de ses prochains défis.

Si les premières courses de l’année lui serviront essentiellement de préparation, la jeune femme compte les aborder en mode « compétition ». « Je suis vraiment crinquée pour 2019, j’aimerais mieux performer cette année », se motive-t-elle.

Rien n’est encore confirmé, mais sa saison de course devrait débuter sur route en mai à Ottawa, où elle aimerait prendre le départ du marathon.

Elle participera ensuite au Trail de la Clinique du coureur, où elle devrait s’élancer sur le 50 km, et couronnera son mois de juin tout près de chez elle au Québec Mega Trail. « J’ai vraiment eu du fun sur le parcours technique du 70 km l’an passé, alors je vais faire le 100 km cette année », a-t-elle annoncé à Distances+.

Elle devrait participer encore une fois à la Trans Vallée, dans la région de Saint-Raymond de Portneuf, avant de retourner courir en septembre du côté du Mont-Grand-Fonds, sur les hauteurs de La Malbaie à Charlevoix. En ce début janvier, elle n’avait toutefois pas arrêté son choix sur la distance de son prochain Harricana.

Team Cauchon à La Réunion

Elisabeth souhaite désormais s’accomplir sur de plus longues distances. C’est pour ça qu’elle a coché deux courses de plus de 100 km. Outre le QMT, elle s’envolera pour la mythique Diagonale des fous en octobre avec son petit frère Jean-François et l’équipe de la Clinique du Coureur. Jeff participera au Grand Raid tandis qu’Éli s’attaquera au Trail de Bourbon, une course de 111 km pour 6400 m de dénivelé positif et 7650 m de dénivelé négatif, sur cette île volcanique réputée pour ses sentiers techniques. Enthousiaste et déterminée, elle y clôturera sa saison et se promet de donner tout ce qu’elle a.

Entraînement hivernal en duo au Mont-Sainte-Anne

Une légère douleur au genou l’avait un peu gênée en fin de saison dernière, mais elle semble avoir disparu. Elle y va donc progressivement, en restant à l’écoute de son corps. Le « team Cauchon » profite de ce moment plus calme de l’année pour faire de l’entraînement croisé. Ils passeront la majeure partie de l’hiver à jouer dans la poudreuse au Mont-Sainte-Anne en grimpant la montagne à pied ou avec leur équipement de télémark, un sport qu’Élisabeth pratique depuis qu’elle a trois ans.

Les complices ont grandi au sein d’une famille active et ont un cercle d’amis tous mordus de sport. « On n’est jamais seuls à s’entraîner alors c’est facile », dit-elle.

Autodidactes à l’entraînement, ils bâtissent ensemble leur programme et courent six jours sur sept dans leurs grosses semaines. Outre le Mont-Sainte-Anne, la jeune infirmière de Québec aime explorer différents terrains de jeu près de la vieille capitale. Si vous allez vous amusez dans les sentiers des caps de Charlevoix, au Lac-Beauport, dans le Parc de la Jacques-Cartier ou au Massif du Sud, vous pourriez croiser Éli et Jeff qui se préparent à attaquer une autre saison de course.

À lire aussi :